Sunday, July 21, 2019

Antonin Anzil

Pointe sèche sur Papiers - Comme l’enfant devant sa maquette de train, Antonin Anzil imagine la topographie de territoires imaginaires. Il s'invente un tour du monde en le balayant du regard, comme lorsqu’on laisse glisser son doigt sur la surface d’un globe terrestre. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, la carte du monde devient motif oscillant entre abstrait et figuratif, paysages fantasmagoriques et cartographies utopiques.
Antonin Anzil
idolaqq

L'artiste imagine un nouveau monde. Il s’approprie les lieux, en dessine les frontières. Fragments d’espaces qui émergent à la surface de papier, minuscules biotopes fantastiques, comme autant de passages vers un ailleurs. Il cherche à faire vagabonder l’esprit, à inviter au voyage vers une destination exotique inédite.

Finesse et délicatesse caractérisent le travail d’Antonin Anzil. Le support papier parait incompatible avec l’idée que l’on se fait de la gravure ; et pourtant. L’artiste fait naître le relief, apparaître les formes, les motifs, multiplie les points, crée un univers de papier. Certaines œuvres rappellent des motifs de tentures ou de tapisseries. D’autres encore nous renvoient à de calmes paysages asiatiques… il suffit de se laisser aller à rêver, pour apprécier pleinement le travail d’Antonin Anzil.

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.